La bio PNL au service du Décodage Biologique des Maladies

Décodage biologique - Antoine Sarazin - Conférencier - Thérapeute

La PNL est une approche précise, simple et efficace de la communication et du changement qui propose des concepts et outils pratiques répondant à des questions

telles que :

  • Que faire pour communiquer plus efficacement avec un individu ou un groupe d’individus ?
  • Comment favoriser son évolution personnelle, ou celle de ses patients ou clients ?

Un nombre réduit d’éléments de base suffit pour que la PNL soit applicable à de multiples situations.

Démarche vers plus de succès et moins de stress, elle est un complément au décodage biologique et aide à trouver les ressources de chacun.

La PNL s’intéresse au « COMMENT ?” (aller bien) plutôt qu’au « POURQUOI” (ça va mal). Elle permet d’identifier ce qui fonctionne pour aller bien.

La PNL, c’est l’apprentissage du cerveau à partir de la modélisation de l’excellence.

PROGRAMMATION – Psycho

Tout au long de notre existence, nous nous programmons en mettant en place des façons de penser, de ressentir, de nous comporter, que nous employons dans les

multiples situations de notre vie. En ce sens, l’être humain est un ensemble de programmes de “survie”.

Nous avons tous un cerveau et un système nerveux : ce qui change, ce sont les programmes dont nous disposons pour nous en servir.

Et puisque le matériel est le même pour tous (cerveau + système nerveux), ce que peut accomplir une personne, une autre peut potentiellement l’accomplir aussi (modélisation, synchronisation, attitude du thérapeute avec son patient).

Le transgénérationnel est aussi concerné.

NEURO – cérébro

La capacité de nous programmer repose sur notre activité neurologique. C est parce que nous possédons un cerveau et un système nerveux que nous sommes capables de percevoir notre environnement, de penser et de ressentir, de sélectionner des comportements, etc..

Les procédures de travail de la PNL agissent directement sur cette organisation neurologique : observation de tous les phénomènes neurologiques, interface entre psychisme et corps.

  • Quelles sont les parties de notre environnement que chacun nous retenons ou que nous laissons de côté ?
  • Quelle représentation avons-nous de nous-mêmes, de ce qui nous entoure et comment stockons-nous les informations dans notre mémoire ?
  • Comment accédons-nous à l’information lorsque nous en avons besoin ?

LINGUISTIQUE – organique

Le langage structure et reflète la façon dont nous pensons. Le discours d’une personne est riche en informations sur la manière dont celle-ci construit son expérience du monde. Le relation est étroite entre langage et pensée. Langage=langage verbal et langage non verbal.

Les prédicats, la maladie, le symptôme, les comportements, le métier.. tout est langage : le langage l’engage.